Les Petites Choses

http://lespetiteschoses.zeblog.com/

Calendrier

« Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 

M.

M. "Les petites choses ont leur importance : c'est toujours par elles qu'on se perd." Fiodor Dostoïevski

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Magic sister

Par M. :: 04/09/2009 à 22:50 :: Petites Choses en Nota Bene


 
Ma main s'agite dans l'air à une vitesse folle. Mes yeux pleurent. La voiture s'éloigne et je reste seule sur le trottoir, fixant le coin de rue qui ferme la parenthèse des vacances. Ma soeur, ma petite soeur chérie, s'en va rejoindre le nord du pays où la suite de ses études l'attend. Un revers de la main sur mes joues, et je rentre chez moi en trainant un peu les pieds.

C'est peu dire qu'elle va me manquer. L'éclat de ses grands yeux verts, l'intelligence de son regard auquel rien, et surtout pas l'essentiel, n'échappe. La mélodie de son rire qui, souvent, fait naître le mien. La grande douceur qui la caractérise et qu'elle dispense généreusement aux bienheureux qui l'entourent. Sans oublier tous ces souvenirs que nous partageons, aux creux desquels il nous plait de voguer, certains soirs, lorsque la lune grimpe et annonce sa plénitude.

Je ne fus pas toujours très sympa avec elle. Mon statut d'aînée m'alloua quelque autorité déplacée et autres droits injustifiés dont, non sans honte je l'avoue, il m'arriva d'abuser. Je confesse également que vivre avec moi n'est pas une sinécure et que pour me comprendre (m'aimer ?) il faut tenir un peu de Champollion.
Elle passa les épreuves, les années, avec succès. Son doux regard veilla, même de loin, chacun de mes pas. Ses bras réchauffèrent mes hivers et son sourire vint couronner mes joies. Témoin numéro un de toutes mes batailles, narratrice de mes victoires, gardienne de mes secrets les plus intimes que ses courageuses épaules eurent la bonté de m'aider à porter.
L'âge ne veut rien dire : c'est elle, en fait, la grande soeur. Ma magic sister.

Que la ville d'Arras sache la chance qu'elle a de voir ses pavés foulés par les pas discrets et légers de cette si belle demoiselle. Ici, elle nous manquera, et nous l'attendrons.
 
 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://lespetiteschoses.zeblog.com/trackback.php?e_id=417245

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Les Petites Choses - Blog créé avec ZeBlog